Expresso pour nuits blanches

Cliquez sur l’oeuvre pour accéder aux catégories

Breaking Bad

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier – PAO/DAO

Je déteste les bonnes séries ; elles empiètent sur mes deux passions que sont le dessin et la littérature. J’applique donc cette règle très simple qui veut que pour de ne pas se laisser embarquer, il ne faut pas regarder. L’ennui, c’est que parmi mes proches, certains se montrent très persuasifs. Bref, j’ai fait une sortie de route (comme la traduction du titre de la série) en regardant… jusqu’au bout.

Bilan : rien à redire, d’où le dessin…

Amicalement Vôtre

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier – PAO/DAO

Il n’y a rien à jeter dans Amicalement vôtre ; tout est bon : les acteurs, les décors, les dialogues et… la musique, surtout la musique ! Car il faut bien reconnaître que pour la musique du générique, John Barry a frappé fort. Cette musique dense et pénétrante contribue à coup sûr pour près de la moitié au succès de la série, n’en déplaise à l’inimitable et facétieux Tony Curtis, alias Danny, H24 sous hasch pendant les vingt-quatre épisodes.  

Shocking, Brett ?

Peaky Blinders

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier – PAO/DAO

J’ai vu la série comme tout le monde, évidemment… Beaucoup de temps perdu, notamment à la fin, où on s’enlise. Mais bon, soyons honnête : les décors, l’atmosphère, la musique et les personnages valent le détour, surtout Helen McCrory et Cillian Murphy. Devant de telles trombines, un dessinateur ne résiste pas ; il croque. Et je vous fais une confidence : j’ai pris un infini plaisir à le faire.

« Disponible en format poster exclusivement »

Le Gambit de la Dame

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier – PAO/DAO

Le Gambit de la dame est le portrait captivant d’une jeune femme luttant pour devenir la meilleure joueuse d’échecs du monde. En jouant le rôle d’Elisabeth Harmon, une orpheline prodige des échecs des années 1950 et 1960, Anya Taylor-Joy livre ici une de ses plus belles performances. Rien qu’avec son regard elle glamourise les échecs (jeu réputé aride et difficile) et magnétise le spectateur du premier au dernier épisode.   

« Disponible en format poster exclusivement »

Chapeau Melon et Bottes de Cuir

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier – PAO/DAO

Chapeau melon et bottes de cuir, c’est le duo chic et choc à l’humour « so british ». D’abord, John Steed (Patrick Mcnee), le gentleman anglais pur jus, avec son flegme en acier blindé ; mais c’est aussi Emma Peel, incarnée par Diana Rigg, devenue sex-symbol et une icône des sixties. Elle est belle, jeune, courageuse, moderne et émancipée, avec ce petit quelque chose d’inimitable qui la rend à la fois invincible et poignante.  

« Disponible en format poster exclusivement »