A poils, à plumes et à écailles

Cliquez sur l’oeuvre pour accéder aux catégories

Sologne

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier

Le cerf, animal d’une beauté et majesté époustouflantes… Un bel après-midi d’été, lors d’une de mes randonnées en solitaire, j’ai eu la chance d’en observer un d’assez près : un magnifique douze cors broutant à la lisière d’un bois. Un moment de grâce où la fascination et l’émotion vous hantent longtemps après la rencontre. 

« Disponible en format poster exclusivement »

Au pied du Ngong

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier – PAO/DAO

Dans « La Ferme africaine », à la fin du récit, Karen Blixen écrit en substance que sur la colline, à l’endroit exact où a été enterré son amant Denys, un lion vient parfois se reposer et observer tranquillement la vaste savane. C’est précisément sur cette plateforme d’observation que je me suis imaginé l’impitoyable seigneur contemplant son domaine avant de chasser l’antilope.

« Disponible en format poster exclusivement »

Miaou

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier

Aldous Huxley disait : « Si vous voulez écrire, ayez des chats ». Si la nature discrète du chat fait de lui l’animal de compagnie idéal pour ceux qui s’adonnent à une activité artistique, les regarder est un spectacle en soi. Lorsque le mien pénètre dans la pièce où je me trouve, il aimante aussitôt mon attention. C’est le compagnon le plus fascinant que je connaisse.   

« Disponible en format poster exclusivement »

Au clair de Lune

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite et fusain

Près d’un arbre sec, un étalon s’agite, puis galope dans la clarté laiteuse d’une lune baignée de brume. La cause ? Le chuintement d’une chouette ? La présence d’un rôdeur ? Le bruissement furtif d’un loup ? Sa nervosité s’accroît…

Sentez-vous ses palpitations cardiaques et la pression du sang refluant puissamment dans ses artères à l’approche d’un danger réel ou supposé ?

« Disponible en format poster exclusivement »

Derby

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier – PAO/DAO

Non, je n’avais aucune intention artistique… L’idée ? Juste croquer des chevaux, comme ça, à la diable, histoire de me faire un peu la main. Un premier cheval, un deuxième, un troisième… Et puis, peu à peu, à la faveur du hasard, de l’inspiration peut-être, les traits s’enchaînent, les formes s’ajustent, se répondent… Je devine les prémisses d’une dynamique. Celle-ci se précise, et je sens mes doigts se crisper un peu sur le crayon. Quelques chevaux plus tard, je ne suis pas mécontent du résultat.

Verdict : le croquis n’est plus, c’est un dessin.            

« Disponible en format poster exclusivement »

Loup

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier

Le loup peuple notre imaginaire collectif. On le retrouve dans les contes, les fables, les légendes, sans oublier les locutions latines ou les expressions populaires. Impossible de trouver un animal plus mythique que lui. Omniprésent, il est aussi le miroir de notre espèce : selon qui nous sommes, il suscite l’attrait, la peur ou la fascination… Quant à moi, j’aime son intelligence, sa discrétion, son instinct quasi infaillible et son goût de la liberté.

Bref, animal complexe s’il en est. 

« Disponible en format poster exclusivement »

Léopard

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite et fusain

Le léopard, c’est l’animal furtif par excellence. Le plus élégant des félins, doublé d’un chasseur hors pair. Son truc à lui, c’est l’embuscade… la nuit de préférence. On ne compte plus les documentaires animaliers qui ont été réalisés à son sujet. Il semble que tout ait été dit…

Reste le proverbe africain : Le léopard ne se déplace pas sans ses taches. Il signifie qu’il faut savoir accueillir les gens comme ils sont, avec leurs qualités et leurs défauts. Pas simple…

« Disponible en format poster exclusivement »

Tigre

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier – PAO/DAO

Le tigre n’a rien à envier au léopard sur le chapitre de la discrétion, même s’il est plus massif et ne sait pas grimper aux arbres. Sa technique de chasse est similaire : il guette sa proie à l’affût. En revanche, s’il y a bien un domaine où il surclasse tous ses congénères, c’est la puissance.

Quand on connaît la rage et la férocité que ressentent certains jaloux, on comprend mieux l’expression « Jaloux comme un tigre », laquelle n’a rien à voir, bien sûr, avec le caractère dudit animal…  

Autruche

Œuvre unique, 29,7×21 cm
Graphite sur papier

Bizarrement, le premier mot qui nous vient à l’esprit en regardant une autruche n’est pas intelligence. Un handicap qu’elle compense par un corps d’athlète qui fait d’elle l’oiseau terrestre le plus rapide du monde (quand on n’a pas de tête, on a des jambes).  

Faire l’autruche est aussi une façon peu honorable d’échapper à une dissonance cognitive (quand nos croyances entrent en conflit avec la réalité).

Bêêê !

Œuvre unique, 42×29,7 cm
Graphite sur papier –PAO/DAO

Douchka, c’est le nom de la chèvre que j’ai portraiturée et qui était la doyenne de la ferme Croq’épines. J’ai réalisé cette affiche à titre gracieux pour Alexandra, une ancienne ingénieure, qui s’est reconvertie dans l’élevage de chèvres et qui fait de délicieux fromages bio. Cette fermière au grand cœur aime tellement ses animaux, qu’elle continue de s’en occuper jusqu’à ce qu’ils meurent de leur belle mort. On est donc loin, très loin, de l’agriculture productiviste des mille vaches…